Comment choisir son climatiseur?

 

Comment choisir son climatiseur?

 

Choisir un climatiseur ne se fait pas sur un coup de tête; il faut pour cela prendre en compte différents critères qui permettront d'opter pour le meilleur type d'appareil. Pas la peine non plus d'acheter un modèle surpuissant. En refroidissant trop la pièce, il faudra arrêter, puis remettre en marche un climatiseur à intervalles réguliers, entraînant ainsi une hausse de la consommation électrique.

1. La puissance.

La capacité de refroidissement des climatiseurs est affichée en British Thermal Unit par heure (BTU). Plus la pièce est grande, plus le climatiseur doit posséder une grande capacité exprimée en BTU. Afin de calculer simplement le nombre de BTU qui vous convient le mieux, le gouvernement canadien a mis en place cet outil.

2. L’efficacité énergétique.

Un autre critère important est la performance énergétique. La cote SEER (ratio d’efficacité énergétique saisonnier) mesure ce taux de rendement. Plus la cote est élevée, plus la consommation énergétique sera faible. Cette donnée s’avère des plus utiles pour trancher entre deux produits aux caractéristiques très similaires.

Par ailleurs, un produit marqué du symbole ENERGY STAR offre la garantie qu’il satisfait aux exigences les plus rigoureuses en matière d’efficacité énergétique. Afin de bénéficier de la cote Energy Star, un appareil bi-bloc doit disposer d’un SEER d’au moins 14,5.

3. La technologie Inverter.

Les climatiseurs bas de gamme se mettent à fonctionner dès que la température surpasse une valeur déterminée et s’arrêtent lorsque cette valeur est atteinte. Ces appareils consomment beaucoup d’énergie car le compresseur passe d’une consommation nulle à une activité à plein régime. Il entraîne donc une dépense d’énergie plus importante.

Avec la technologie Inverter, le compresseur s’active pour atteindre sa puissance maximum et va par la suite réduire graduellement sa vitesse au moment où la température souhaitée est sur le point d’être atteinte. L’efficacité énergétique est une donnée que vous devez prioriser pour l’environnement et pour votre facture. Il est très important de trouver un système de climatisation à utilisant cette technologie.

4. La qualité de l’air.

Les spécialistes affirment qu’il faut faire preuve de méfiance envers les représentants qui certifient que leur produit bonifie la qualité de l’air. Seul un système de climatisation central muni d’un filtre HEPA ou électronique est en mesure d’améliorer la qualité de l’air.

5. La qualité sonore.

Il est nécessaire de s’assurer que le type d’appareil et le niveau de bruit engendré est dans le respect de la réglementation municipale ou celle de l’immeuble. On note qu’au dessus de 80 décibels, l’appareil est considéré comme trop bruyant pour vous et vos voisins. Referez-vous à la fiche technique pour connaitre le volume sonore de votre climatiseur.

6. La garantie.

La durée de la garantie est un indice fiable pour déterminer la qualité d’un appareil. Un appareil de bonne qualité dispose d’une durée de vie de 12 à 15 années. La majorité des fabricants offrent une garantie de 5 à 10 ans sur les pièces de leurs modèles.

7. L’installation.

Elle doit être effectuée par un entrepreneur qui dispose d’une licence avec spécialité en réfrigération de la Régie du Bâtiment du Québec (RBQ) et de la CMMTQ. D’autre part l’installateur doit être détenteur d’un certificat de compétence de frigoriste émis par la Commission de la construction du Québec.